Skip to Content

Ciné-Tech 22 : « Plastiques : Quand nos déchets valent de l'or » au Pôle Technologique de Nogent

Date: 
Mercredi 27 Avril 2016, 19h30 - 23h00

 

 
Autour de la Terre, le cluster Nogentech et le Pôle Technologique présentent
Avec la formation d’ingénieurs en apprentissage UTT Mécanique Matériaux Troyes
 
 
CinéTech n°22
Mercredi 27 avril 2016
Pôle Technologique de Nogent

 
19h30 - Film : « Plastiques : Quand nos déchets valent de l'or »
Chaque année, 300 millions de tonnes de plastiques sont produites dans le monde, dont 25 millions en Europe. Mais aujourd'hui, seuls 20% sont recyclés. Alors que faire des milliards de mètres cubes de plastiques restants, qui s'amoncèlent inexorablement dans des décharges aux quatre coins du monde et s’accumulent au coeur des océans ?
Venir à bout de ces déchets polluants est devenu un enjeu majeur de notre société moderne. Mais au lieu de les enfouir, de nombreux spécialistes cherchent au contraire à les valoriser. Alors que le pétrole pourrait bientôt venir à manquer, la valeur du plastique grimpe en flèche.
Documentaire de Karima Mourjane (2014 / 52’)
 
Pause gourmande
 
21h - Rencontres
Moussa DIA a créé et dirige 3 entreprises de recyclage du plastique au Sénégal, en Guinée et au Burkina Faso.

 Agé de 36 ans, est un autodidacte. De sa jeunesse, un choc lui reste encore : Au Sénégal, il a vu l’élevage de moutons familial, manger des déchets de plastiques et être décimé. Depuis, il a consacré sa formation sur la récupération et le traitement de ces déchets.
 A Conakry (République de Guinée), les 2 millions d’habitants de la capitale produisent de 50 à 80 tonnes de déchets plastiques par jour. SODIAPLAST Guinée en récupère près de 10 tonnes (essentiellement des films), et intensifie son déploiement pour viser à en récupérer la totalité. A partir du plastique récupéré, l’entreprise fabrique des produits à destination de la population locale. Elle emploie 140 personnes dans l’usine et plus de 950 jeunes et femmes en centre de tri (prévision : 300 personnes en usine  / 2500 au tri). Cette action s’inscrit dans la protection de l’environnement, de la biodiversité, de la santé, de la diminution des Gaz à Effet de Serre, et l’éducation des populations.

Alain Liégé, fondateur et directeur technique de Poly-D (Violot, 52) :
Valoriser le recyclage de polystyrène par une entreprise novatrice. 10 emplois créés.
 Le polystyrène usagé, compacté, est transformé sous forme de billes, ou sous forme moulée pour le replacer dans le circuit de production, et éviter le gâchis. Par une transformation technique, faire d’un déchet, une nouvelle matière première pour les industriels.
Polystyrène expansé (boîte, calage, hourdi, isolation) ou en mousse, Polyéthylène (Film étirable, bâche), Polypropylène (sangle, mousse).
Responsable : Je trie ou je me débarrasse.
Ecologique : Pour une Nature propre et un avenir conscient des enjeux de la pollution. Réduction d’émission de CO2 et économies.
Economie circulaire : Recycler vaut mieux que consommer aveuglément nos ressources naturelles.

A noter :
En France en juillet 2016 : Interdiction des sacs de caisse en plastique à usage unique. Sera autorisé : sac plastique réutilisable (vendu), sac pour fruits et légumes, sac d'une autre matière (papier, tissu, etc.), sac végétal compostable. Le Plastique oxo-fragmentable (dégradable, mais non assimilable par les micro-organismes, ni compostable) est interdit.
2017 : Interdiction étendue au sac à usage unique pour marchandise, emballage non biodégradable (pour presse et publicité).
2020 : Suppression de la vaisselle jetable en plastique (sauf compostable en matière biosourcée).

GRATUIT - Vous êtes tous bienvenus !